CBD: Combat pour le Bien-être et la Détente?

Dernière mise à jour : 15 avr.


On nous parle de CBD et les CBD shops poussent comme des champignons! La demande est forte, l'offre aussi mais des inquiétudes subsistent...

Focus sur cette plante parfois méconnue et dont la réputation suscite parfois la méfiance.


Qu'est ce que le CBD?


CBD signifie CannaBiDiol.

C'est une substance active du Chanvre, plante plus connue sous le nom de Cannabis.

Les effets planants et hallucinogènes que l'on connaît de près ou de loin, proviennent de cette même plante. Cependant, ce n'est pas le CBD qui est en cause mais une autre molécule, le tétrahydrocannabinol (THC); cette dernière agissant plus fortement sur le système nerveux.


Le CBD quant à lui joue le rôle de catalyseur.

Il optimise la réponse naturelle à la douleur mais aussi aux angoisses et à l’anxiété. Il ne les élimine ou ne les empêche pas; il agit sur le système nerveux pour diminuer leur impact. Comment? Celui-ci envoie des signaux qui, intiment à l’organisme de ne pas s’en soucier et de vaquer à ses occupations. Un véritable Maître Zen!


Les Bienfaits


Il permet de lutter contre l’anxiété, les angoisses et le stress.

Mais il a plusieurs cordes à son arc!

Il accompagne aussi la personne face aux :

  • douleurs musculaires et neuropathiques

  • inflammations

  • nausées

  • affections mentales (schizophrénie…)

  • fibromyalgies

  • épilepsies

  • arthroses rhumatoïdes

  • diabète

  • cancer

  • alcoolisme


Prudence tout de même!


Tout comme les huiles essentielles ou les extraits de plantes, ce n'est pas parce que les produits sont en vente libre sur le marché qu'ils sont totalement inoffensifs!

Attention aux contre-indications


  • Dépressions chroniques et/ou sévères



En effet, bien que le CBD puisse avoir une action positive sur des syndromes dépressifs léger à modérés, il est déconseillé d’en consommer lorsque l’on souffre de formes chroniques et/ou sévères. De nombreuses études cliniques ont par ailleurs démontré des liens de causalité importants entre consommation régulière de THC et les risques de dépressions.



  • Interactions médicamenteuses

Certaines classes de médicaments sont modifiées et dégradées par le foie afin de travailler sur le système immunitaire. La consommation de CBD diminuerait considérablement la rapidité à laquelle le foie décompose certains comprimés. Il est d'ailleurs conseillé d'être particulièrement vigilant en cas de troubles hépatiques.

Des interactions médicamenteuses connues et notables ont été identifiées avec:

le clobazam, les valproates et des inducteurs / inhibiteurs importants des enzymes CYP2C19 et 3A4.

Il existe donc des contre-indications concernant la prise de CBD en association avec d’autres médicaments.


Médication à base de Benzodiazépines


Valium, Tranxen, Lexomil, Xanax ... sont des traitements médicamenteux prescrits par l’ordonnance d’un médecin pour des symptômes d’anxiété, de stress panique ou d’insomnie. Ils agissent directement sur les neurorécepteurs GABA, voie neuronale qu'utilise également le CBD pour délivrer ses actions anxiolytiques et sédatives.

L'association du CBD avec ces traitements risque de provoquer ou aggraver un phénomène de dépendance.

Le CBD et plus largement les cannabinoïdes sont donc à proscrire et cas de prise de traitement à base de benzodiazépines.


Et les femmes enceintes?

A ce jour, il n'existe aucune étude clinique sur des humains sur le sujet.

Certaines études montrent que la consommation de THC pendant la grossesse est néfaste pour le développement du cerveau des nouveaux nés et qu'il était fortement lié aux accouchements prématurés. Il existe également un lien significatif entre la consommation de cannabis par la mère et l'incidence, chez les enfants, de la leucémie et de troubles de l'attention, de l'apprentissage et de la mémoire...


Pour le CBD on en est moins sûr.

Comme l'alcool, le tabac, les fruits de mer, etc., il est donc raisonnable de ne pas consommer de CBD pendant votre grossesse ni pendant l’allaitement.

Il vaut mieux ne pas prendre de risque!




Maladies cardiovasculaires


Le cannabis a pour effet de faire augmenter le rythme cardiaque, de modifier la tension artérielle, et de diminuer la résistance vasculaire périphérique et la résistance à l'effort physique. Ces effets peuvent être anodins chez les jeunes, mais ils peuvent avoir de plus lourdes conséquences chez les personnes de plus de 50 ans ou chez celles qui souffrent de problèmes cardiovasculaires.


Maladie de Parkinson

Les recherches sur les effets du CBD sur la maladie de Parkinson ne sont pas encore concluantes. L'usage de CBD reste encore contre-indiqué en cas de maladie de Parkinson. Immunosuppression

Les cannabinoïdes (substances chimiques sécrétées par la plante de cannabis) peuvent avoir des effets immunosuppresseurs donc attention aux personnes ayant une immunité faible.


Voies respiratoires

La fumée de cannabis a des effets similaires à celle du tabac sur les voies respiratoires (risque accru d’emphysème kystique).Le CBD n’est pas un médicament et les effets secondaires peuvent varier d’une personne à l’autre. Il est donc préférable de commencer par des doses faibles et d’augmenter par la suite jusqu’au résultat souhaité.


Allergies

Il est totalement contre-indiqué de consommer du CBD pour les personnes allergiques au pollen de l’espèce botanique Cannabis Sativa L.


La qualité du produit


En France, la commercialisation du CBD est légale depuis une annonce du ministère de la Santé en novembre 2017. Une décision motivée par le fait que la substance, dépourvue de tout effet psychotrope, n’est pas addictive ni toxique.

Toutefois, les produits vendus légalement contiennent seulement une faible concentration de THC (moins de 0,2 % en France), ce qui réduit certes les effets ” négatifs ” de la consommation, mais atténue également les propriétés médicales du CBD qui fonctionne mieux quand il est associé au THC. Attention, seul les tiges et les graines sont autorisées, les fleurs sont interdites quelque soit le taux.


En conclusion



Comme toute plante, il faut faire attention aux contre-indications et aux interactions possibles avec les médicaments. C'est là que votre bilan naturopathique a son intérêt. En fonction de votre métabolisme, votre naturopathe saura vous le recommander ou non!


Si vous ne pouvez pas prendre de CBD, ne vous décourager pas! D'autres accompagnements naturels peuvent être plus adaptés.


Le CBD en vente libre est considéré actuellement comme un complément alimentaire.

Il ne substitue pas à un traitement médical.


Cependant des recherches médicales pour le mettre en place pour des usages médicaux du cannabis (alliance THC et CBD) sont en cours (ANSM). Certaines études montrent, par exemple, que les molécules THC et CBD agissent contre les rhumatismes, aident à réduire les nécroses qui suivent les infarctus, et peuvent même s’attaquer aux cellules cancéreuses, d’autant plus efficacement qu’elles sont combinées; ceci reste encore au stade de l'expérimentation thérapeutique.


Le CBD: un traitement du futur? On ne saurait le dire pour le moment...











22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout